Paris Match

Viens,

Allons marcher,
Les saints-de-glaces sont passés,
On s’arrêtera là où les libellules se plaisent,

Vas-y,

Prépare l’escorte,
J’ai la boussole et l’idylle,
On sortira d’ici comme on se lève d’une chaise,

Allons,

Grande Randonnée,
Sur n’importe quel vieux sentier,
On dormira là où les fleurs sauvages se taisent,

Putain,

Bruxelles-La-Folle,
Est une blague dans un asile,
On ne parlera plus d’être caissier chez Delhaize,

Divins,

Revigorés,
L’Iris clair – visage bronzé,
On discutera de l’ombre bleue sous les mélèzes,

Vois-tu,

Première lueur,
Au réveil dans la clairière,
On foulera la rosée sur l’herbe grasse de la glaise,

Ma mie,

La nuit tombée,
Je ferai un feu sacré,
On lui donnera tout ce que le jour nous a fait d’aises,

Partons,

Le temps sans heures,
N’est qu’à un jet de pierre,
On fredonnera Le Vent Nous Portera de Noir Dés’…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s